browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Gallup : la « capitale » indienne

Gallup.
Posted by on 23 octobre 2009

Il y a des indiens, Navajo ou Hopi. Et puis il y a eu des cow-boys : John Wayne, Erroll Flynn ou encore Robert Mitchum. Considérée aujourd’hui comme la capitale de la nation indienne, Gallup fut aussi très prisée des tournages de westerns. Le cœur du Far West est peut-être ici !

« étape précédente : La Bajada Hill

En redescendant de Santa Fe, la Route 66 traverse Albuquerque, vaste métropole sans âme, puis continue vers le sud jusqu’à Los Lunas. Ce tracé, antérieur à 1937, bifurque alors vers l’ouest pour rejoindre un tracé plus récent. Dès lors, la Route ne s’éloigne guère de l’Interstate, se laissant même parfois écraser par ce dernier.

À l'ouest du Nouveau-Mexique, la Route 66 a souvent été écrasée par l'autoroute.

À l’ouest du Nouveau-Mexique, la Route 66 a souvent été écrasée par l’autoroute.

Près de la frontière occidentale du Nouveau Mexique : Gallup. Fondée en 1881 comme halte du chemin de fer Atlantic & Pacific, la ville est aujourd’hui célèbre pour son importante population d’origine indienne. Un tiers de ses 20 000 habitants sont d’origine Navajo, Zuni ou Hopi.

Gallup.

Gallup.

Mais cette population de « native americans » est touchée par la pauvreté et l’alcoolisme. La région n’a jamais vraiment décollé économiquement, et la fermeture de mines dans les années 70 et 80 n’a pas arrangé la situation. Gallup compte même quelques bidonvilles.

Gallup.

Gallup.

Malgré tout, les chefs de tribu tentent de maintenir vivaces les traditions. Chaque année au mois d’août ont lieu les cérémonies intertribales, où tous les indiens du Nouveau Mexique et d’ailleurs se regroupent et organisent conseils, danses, parades, rodéos, foires de l’artisanat…

Chaque année se tiennent à Gallup les cérémonies intertribales indiennes.

Chaque année se tiennent à Gallup les cérémonies intertribales indiennes.

Le Nouveau Mexique était déjà un décor de cinéma bien avant l’arrivée de la Route 66. Dès les premières années du 20e siècle, les équipes de Hollywood débarquaient par train afin d’y tourner ces films de cow-boys et d’indiens que l’on appellera bientôt « westerns ». Plus tard, Gallup deviendra un haut lieu du genre, notamment grâce à un lieu de résidence très apprécié des stars hollywoodiennes : l’hôtel El Rancho.

L'hôtel El Rancho, à Gallup.

L’hôtel El Rancho, à Gallup.

Aujourd’hui, ce lieu paraîtra bien kitsch au visiteur, avec son slogan désuet (« le charme d’hier, le confort de demain » !) et son hall à la décoration chargée. Pourtant, il suffit de se promener à l’étage pour admirer les photos dédicacées des dizaines d’acteurs et actrices qui se sont succédés dans l’hôtel.

L'hôtel El Rancho, à Gallup.

L’hôtel El Rancho, à Gallup.

Les chambres portent d’ailleurs le nom des stars qui y ont séjourné : Erroll Flynn (qui avait l’habitude de pénétrer à cheval dans le hall de l’hôtel !), Spencer Tracy, Robert Mitchum, Gene Tierney, Kirk Douglas, John Wayne…

L'hôtel El Rancho, à Gallup.

L’hôtel El Rancho, à Gallup.

Autant de figures légendaires qu’il est émouvant de croiser ici, avant de quitter pour de bon le Nouveau Mexique. Prochaine étape : les paysages grandioses de l’Arizona.

L'hôtel El Rancho, à Gallup.

L’hôtel El Rancho, à Gallup.

vers la présentation de l’Arizona »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *