browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Springfield/Carthage : Le berceau de la Route 66

La 66 Drive-in Theater de Carthage.
Posted by on 8 octobre 2009

Il y a plus de soixante lieux dans tous les Etats-Unis qui se nomment Springfield. Mais le Springfield du Missouri est un peu particulier.

« étape précédente : Lebanon

D’abord, pour l’histoire de son nom. L’implantation s’appelait initialement « Campbell and Fulbrigh Springs », mais un vote fut organisé en 1833 pour lui choisir un nouveau patronyme. Un certain James Wilson proposa le nom de Springfield, en souvenir de sa ville de naissance dans le Massachusetts. Et pour convaincre ses concitoyens, il promit un verre de whisky à quiconque voterait pour sa proposition ! On connaît la suite… C’est également à Springfield qu’a été proposée pour la première fois la numérotation 66 pour la célèbre Route, le 30 avril 1926. En quelque sorte, Springfield est le berceau de la Route 66 !

Le centre-ville de Springfield est déserté, ses immeubles abandonnés.

Le centre-ville de Springfield est déserté, ses immeubles abandonnés.

Aujourd’hui, Springfield est bien calme. Notamment le centre historique, traversé par la Route 66 entre 1926 et 1936. La place du Park Central Square est ceinturée d’immeubles abandonnés, d’hôtels fermés depuis des années. On remarquera cependant l’étonnante architecture du Gillioz Theater, du nom d’un industriel constructeur de ponts qui a financé sa construction. Le théâtre a été inauguré le 11 octobre 1926, soit un mois très exactement avant la Route 66 !

Le Gillioz Theater, inauguré... un mois avant la Route 66 !

Le Gillioz Theater, inauguré… un mois avant la Route 66 !

Pour trouver un peu de vie à Springfield, il faut aller plus au nord : vers Kearney street, qui fut le tracé de la 66 à partir de 1936, mais surtout le long de l’Interstate 44. C’est par là que se tient la Missouri State Fair, une sorte de Foire du Trône… mais fréquentée par un public plutôt clairsemé.

La Missouri State Fair en 2007.

La Missouri State Fair en 2007.

Au sortir de Springfield, on retrouve la paisible Route 66 et son environnement bucolique. Nous ne quitterons pas le Missouri sans faire une halte au superbe 66 Drive-In de Carthage, l’un des rares cinémas en plein air à avoir été soigneusement restauré.

La 66 Drive-in Theater de Carthage.

La 66 Drive-in Theater de Carthage.

vers la présentation du Kansas »

2 Responses to Springfield/Carthage : Le berceau de la Route 66

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.