browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Pecos : sur la trace des Conquistators

Les vestiges de la mission espagnole de Pecos
Posted by on 20 octobre 2009

Au Nouveau Mexique, la Route 66 remonte aux racines de la civilisation américaine. Comme à Pecos, où elle longe les ruines d’un « pueblo » indien et d’une ancienne mission espagnole.

« étape précédente : Santa Rosa

Après Santa Rosa, pas question de tirer tout droit vers Albuquerque ! Cet itinéraire, adopté à partir de 1937 par la Route 66, est aujourd’hui monopolisé par l’interstate. Il est bien plus intéressant de prendre la boucle passant par Santa Fe au nord et Los Lunas au sud. Le trajet est plus long, mais nettement plus pittoresque.

La Route 66 dans les immensités du Nouveau-Mexique

La Route 66 dans les immensités du Nouveau-Mexique

Déjà, il nous permet de nous éloigner enfin de l’autoroute ! À l’écart des grands axes, nous retrouvons « notre » Route 66, isolée, nous mettant face à l’immensité des terres du Nouveau Mexique. Le ciel infini, l’horizon lointain, les espaces sans limite font que l’on se sent tout, tout petit.

Un pont abandonné dans le village de San Jose

Un pont abandonné dans le village de San Jose

Après un petit détour par un pont abandonné aux portes du village indien de San Jose, nous reprenons la Route en direction de Pecos. Cette petite ville accueille sur son territoire un morceau de patrimoine comme les Américains les aiment tant : des vestiges vieux de 600 ans !

Les vestiges de la mission espagnole de Pecos

Les vestiges de la mission espagnole de Pecos

Pour un pays ayant fêté son bicentenaire voici moins de 40 ans, des ruines remontant au XIVe siècle appartiennent à la préhistoire ! Ici, à Pecos, les populations indiennes ont établi un « pueblo », avant d’être rejoints quelque 300 ans plus tard par des missionnaires espagnols venus les convertir au christianisme.

Les vestiges de la mission espagnole de Pecos

Les vestiges de la mission espagnole de Pecos

En 1680, les natifs se révolteront et détruiront l’église, qui sera reconstruite en 1717. Missionnaires et indiens finiront par abandonner le site au cours du 19e siècle.

Les vestiges de la mission espagnole de Pecos

Les vestiges de la mission espagnole de Pecos

En repartant de Pecos en direction de Santa Fe, on franchit le col de Glorieta (2 286 mètres), qui fut jusqu’en 1937 le point le plus haut de la Route 66. En mars 1862, ce lieu fut le théâtre d’une bataille décisive de la guerre de Sécession, où l’armée de l’Union réussit à contenir les forces confédérées qui tentaient de s’emparer du Nouveau Mexique.

La bataille de Glorieta Pass, peinture de Roy Andersen © NPS

La bataille de Glorieta Pass, peinture de Roy Andersen © NPS

étape suivante : Santa Fe »

One Response to Pecos : sur la trace des Conquistators

  1. Isabelle de fromSide2Side

    Très beau site … et rès beau web site … à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *