browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Petrified Forest/Holbrook : au coeur des « badlands »

Holbrook, AZ.
Posted by on 24 octobre 2009

Après les paysages martiens du Painted Desert, les décors lunaires de la Forêt Pétrifiée. Ici, la nature s’est fait magicienne, en transformant le bois en pierre.

« étape précédente : Painted Desert

En venant du Painted Desert, il suffit de traverser l’Interstate 40, parcourir quelques centaines de mètres, et le paysage se modifie. Moins tourmenté, il laisse apparaître de bien curieux cailloux au gré de ses ondulations.

La forêt pétrifiée.

La forêt pétrifiée.

Lorsque l’on s’approche de ces rochers à la forme familière, l’illusion est tellement saisissante que l’on se surprend à les toucher. Oui, ces « arbres » sont bien fait de pierre, et non de bois ! Pourtant la structure des troncs est bien là, les nœuds du bois aussi. À quoi donc ce miracle quasi alchimique est-il dû ?

La forêt pétrifiée.

La forêt pétrifiée.

À une sorte de fossilisation : si le bois est suffisamment bien recouvert de sédiments pour être protégé de l’atmosphère, il se dégrade très lentement, s’imprégnant au passage des minéraux contenus dans les eaux d’infiltration. À terme, ces minéraux viennent remplacer la matière organique du bois, mais en en conservant la structure. Le résultat a quelque chose d’hypnotique.

La forêt pétrifiée.

La forêt pétrifiée.

Difficile de quitter ce lieu magique, mais le soleil est bas sur l’horizon : il faut poursuivre le voyage.

La route vers Holbrook, AZ.

La route vers Holbrook, AZ.

Pour se remettre de ses émotions, rien de tel qu’une halte dans l’agréable ville de Holbrook, à une demi-heure de là. La ville doit tout au chemin de fer : son existence (elle fut fondée en 1881 quant la ligne passa par là) ainsi que son nom (l’ingénieur en chef de la compagnie Atlantic & Pacific s’appelait Holbrook).

Holbrook, AZ.

Holbrook, AZ.

C’est aujourd’hui une petite ville de 5 000 habitants perdue en pleins badlands, mais très animée.

Holbrook, AZ.

Holbrook, AZ.

Elle se distingue par ses jolies peintures murales et ses restaurants, mais également par ses… tipis !

Le Wigwam Motel de Holbrook.

Le Wigwam Motel de Holbrook.

Le Wigwam Motel de Holbrook n’est pas un cas isolé. Une petite chaîne de sept hôtels sur ce thème fut lancée dès 1936 dans toute l’Amérique, avec comme slogan : « Faites-le dans un teepee ! » Il fallait oser, mais le succès fut au rendez-vous… au moins pour un temps.

Le Wigwam Motel de Holbrook.

Le Wigwam Motel de Holbrook.

La plupart des Wigwam Motels mirent la clé sous la porte entre les années 50 et 70. Seuls deux sont encore ouverts aujourd’hui : celui-ci, et un autre à San Bernardino, en Californie… également le long de la Route 66 ! À noter que les créateurs du film Cars se sont inspirés des Wigwam Motels pour créer le Cozy Cone Motel tenu par le personnage de la Porsche, Sally Carrera.

Le Wigwam Motel de Holbrook.

Le Wigwam Motel de Holbrook.

étape suivante : Meteor Crater et Twin Arrows »

One Response to Petrified Forest/Holbrook : au coeur des « badlands »

  1. douaoui mohamed

    c’est facile d’accepter et d’imaginer que la foret se pétrifie mais est ce que la foret est réellement homogène , est ce que tout ce qui se trouve dans la foret ne se fossilise pas ,comme les légumes et les fruits a l’état primitive ou sauvage pourquoi il ne pourrissent pas et ne se décomposent pas , est se une fossilisation dans le domaine de glaciation , se phénomène se pressente en Algérie dans la région de In Amenas j’ai des échantillon concrets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *