browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Amarillo : le Big Texan… mais pas que !

Cadillac Ranch
Posted by on 18 octobre 2009

Amarillo est la principale ville du « Panhandle », la partie nord du Texas que traverse la Route 66. La ville est célèbre pour son gargantuesque restaurant, le Big Texan, mais elle recèle également le fameux « Cadillac Ranch » et ses dix voitures plantées dans le sol. Plus au sud, la monotonie des plaines du Panhandle est rompue par les gorges du Palo Duro Canyon. Bref : à Amarillo, on ne s’ennuie pas !

« étape précédente : Groom

La façade du Big Texan l’affirme sans ambages : le lieu est « mondialement célèbre pour ses steaks » ! Et c’est vrai que la réputation de ce restaurant s’étend largement au-delà des frontières du Texas, notamment grâce à sa spécialité, une incongruité typiquement américaine.

Le Big Texan Steak Ranch

Le Big Texan Steak Ranch

Il s’agit d’un steak de 72 onces (soit 2 kilos !) qui sera offert à tout gourmand capable d’engloutir cette belle pièce de bœuf en moins d’une heure… garniture comprise !

"Hé, toi ! On ne téléphone pas la bouche pleine !"

« Hé, toi ! On ne téléphone pas la bouche pleine ! »

Beaucoup de téméraires tentent l’aventure, mais bien peu réussissent le défi ! Ces derniers ont le droit d’inscrire leur nom au « hall of fame », où les « meilleurs temps » sont exposés.

L'impressionnant steak de 2 kilos et le "Hall of Fame" du Big Texan !

L’impressionnant steak de 2 kilos et le « Hall of Fame » du Big Texan !

Rassurez-vous, le Big Texan a d’autres arguments pour séduire. D’abord son ambiance, avec une décoration résolument typée Far West, ses musiciens circulant le soir entre les tables et son charmant personnel.

La déco très "Far West" du Big Texan

La déco très « Far West » du Big Texan

Mais le Big Texan n’usurpe pas sa réputation : les viandes servies sont excellentes, et accommodées à la perfection. Il faut dire que la région est réputée pour la qualité de son élevage, la race bovine Texas Longhorn étant bien connue.

L'ambiance chaleureuse du Big Texan

L’ambiance chaleureuse du Big Texan

Si vous voulez rester un peu plus longtemps pour explorer la carte – et déguster les pantagruéliques desserts, estampillés « Texan size » ! – sachez qu’un motel jouxte le restaurant.

Le motel du Big Texan

Le motel du Big Texan

Décoré lui aussi façon Far West, le lieu dispose d’une étonnante piscine… dont les contours dessinent les frontières du Texas !

La piscine du motel du Big Texan !

La piscine du motel du Big Texan !

Une fois le ventre bien rempli, une visite digestive au Cadillac Ranch s’impose. Installé le long de l’Interstate 40 et de la Route 66, il ne passe pas inaperçu ! Ses dix Cadillac sont comme plantées dans le sol, alignées parallèlement, et inclinées selon l’angle de la grande pyramide de Gizeh, en Égypte.

Cadillac Ranch

Cadillac Ranch

Cette installation de pop art est due au collectif Ant Farm, qui a reçu le soutien du millionnaire local Stanley Marsh 3. Dans le livre « Route 66 : The Mother Road », il explique sa démarche à l’auteur Michael Wallis : « La Cadillac représente le rêve américain. Quelque soit votre rêve – le sexe, l’argent, la liberté. C’était particulièrement vrai après la Seconde guerre mondiale : posséder une Cadillac, c’était la belle vie, le rêve devenu réalité ! Par conséquent, le Cadillac Ranch est devenu une célébration du rêve américain. »

Cadillac Ranch

Cadillac Ranch

Un rêve américain à la portée de tous : les gens de passage sont invités à visiter le Cadillac Ranch… et même à le modifier. Les voitures sont en effet couvertes des graffitis laissés par les visiteurs, fidèles à la tradition qui consiste à laisser son empreinte sur cette gigantesque œuvre de pop art !

Au Cadillac Ranch, chacun est invité à apporter sa touche personnelle !

Au Cadillac Ranch, chacun est invité à apporter sa touche personnelle !

Le Panhandle, la région nord du Texas que traverse la Route 66, est littéralement plate comme le dos de la main. Pour briser la monotonie du paysage, il faut s’éloigner un peu vers le sud, prendre l’Interstate 27 puis la route 217 jusqu’au Palo Duro Canyon.

Le Palo Duro Canyon.

Le Palo Duro Canyon.

Ce petit frère du Grand Canyon de l’Arizona offre de beaux paysages et des opportunités de balade.

Le Palo Duro Canyon.

Le Palo Duro Canyon.

étape suivante : Adrian »

One Response to Amarillo : le Big Texan… mais pas que !

  1. us-66

    Toujours des paysages magnifiques ! je n’ai pas eu non plus la chance de m’arrêter au Big Texan Ranch mais j’ai vu beaucoup d’autres steakhouses sympas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *